Les conseils du jour

27.03.2013    –    Première attaque de Tétranyque tisserand

Je viens d’observer une première attaque de Tétranyque tisserand sur un jeune palmier d’Hawaï. Soyez très vigilants, munissez-vous d’une loupe, ces minuscules acariens (0,3 mm pour les mâles, 0,5 mm pour les femelles), sont très polyphages et peuvent faire dépérir un grand nombre de plantes (200 espèces attaquées) en quelques semaines, s’ils ne sont pas traités. A cette époque de l’année, en intérieur, ils sont en situation très favorable à leur développement ; appartements encore chauffés (air sec), durée du jour qui augmente, ensoleillement en milieu de journée. Certaines espèces de plantes sont très sensibles, c’est le cas des lauriers-roses, des agrumes, des ficus, des primevères lorsqu’elles sont en coupe à l’intérieur ou sous une véranda, des palmiers, des syngoniums et malheureusement beaucoup d’autres.

Dès que vous observez un feuillage plus terne, plus mat, moins vert, plus plombé, vérifiez de près ce sont sûrement eux les responsables.

Tétranyque tisserand – Sur cette image on voit des oeufs, une larve, et des adultes.

Attaque avancée de Tétranyque tisserand

Tétranyque tisserand – Sur cette image on voit nettement la toile tissée par les individus de la colonie. Il s’agit ici d’une attaque avancée.

 

Tétranyque tisserand – Sur cette image on voit des adultes facilement reconnaissables à leur 2 taches noires dorso-latérales.