Section plantes médicinales

vendredi 8 mars 2013

à 15h00, salle de la Boule Verte, Parc de la Tête d’Or.

Le Chèvrefeuille du Japon (Caprifoliacées)

Linné dédia le nom de genre Lonicera à Adam Lonitzer (Lonicerus), botaniste et mathématicien Allemand (1528-1586).

Le genre Lonicera comporte deux sous-genres : Chamaecerasus qui regroupe des espèces arbustives buissonnantes (ex. Lonicera nitida très utilisé pour constituer des haies) et Periclymenum qui regroupe des lianes arbustives. Le Chèvrefeuille du Japon appartient à ce deuxième sous-genre, il est originaire de Chine, de Corée et du Japon.

Lonicera japonica Thunb.

 

C’est une liane grimpante vigoureuse qui offre des fleurs intensément parfumées du printemps à la fin de l’été. Elle apprécie un emplacement à mi-ombre ou au soleil. C’est une liane très vigoureuse, idéale pour couvrir une tonnelle, une pergola ou un grillage le long d’un mur. Comme elle peut devenir envahissante, il est recommandé de la tailler après floraison pour limiter son développement.

 

C’est une plante médicinale communément utilisée par la médecine traditionnelle chinoise. Les fleurs et boutons sont cueillis l’été et séchés à l’ombre, pour obtenir Flos Lonicerae. Il est cultivé à grande échelle comme plante médicinale dans plusieurs régions de Chine.

Flos Lonicerae

 

 

 

 

Lonicera japonica est inscrit depuis 1995 à la Pharmacopée de la République Populaire de Chine. Il entre dans la composition de plus de 500 prescriptions médicinales traditionnelles. Des études pharmacologiques ont montré qu’il avait un large spectre d’activité (antibactérienne, anti-inflammatoire, antiviral, antipyrétique etc.).

 

 

 

 

 

Lonicera japonica Thunb.